LA PARIS REAL ESTATE WEEK FÉDÈRE LE MONDE DE L’IMMOBILIER AUTOUR DU DOUBLE OBJECTIF DE REPRISE ET DE DURABILITÉ
Le premier sommet 2020 de l’immobilier a été l’occasion, pendant une semaine d’événements MIPIM et PROPEL, de (re)placer l’innovation au service du renouveau de l’environnement bâti
 
Dans leur discours, Steve Wozniak, cofondateur d’Apple, et le Président Nicolas Sarkozy ont évoqué un avenir porté par le talent et la collaboration, tandis que les secteurs public et privé cherchent de nouvelles solutions

Paris, 18 septembre 2020 – Le talent et la durabilité sont incontournables pour redynamiser nos villes dans le monde de l’après-Covid, et il ne faut pas avoir peur du changement. Voilà ce qu’ont pu entendre les participants à la première Paris Real Estate Week (qui s’est tenue du 14 au 17 septembre dernier). Et malgré la multiplication de tendances fortes – de l’intelligence artificielle au changement climatique – l’humain reste maître de son destin, ont pu entendre les participants.
 
La Paris Real Estate Week (la Week), qui a démarré par l’événement Propel by MIPIM (anciennement MIPIM Proptech Europe), a réuni quelque 1 500 décideurs du monde de l’immobilier, de l’innovation et de la ville. Environ 6 000 participants ont également suivi les débats en ligne sur la plateforme dédiée ainsi que sur Twitter, LinkedIn et Facebook.
 
Premier sommet international de l’immobilier qui a pu se tenir en 2020, la Week a donc rassemblé quelques grandes figures du secteur aux côtés de personnalités reconnues du monde politique et du de celui de l’innovation et de la technologie, venues saisir l’opportunité inédite de discuter de la stratégie post-Covid.
 
La cérémonie des 30e MIPIM Awards s’est quant à elle déroulée selon les codes du phygital, avec la diffusion, pendant le dîner, de courtes vidéos enregistrées aux quatre coins de la planète pour illustrer l’air du temps. Au total, douze prix ont été décernés à des projets parmi les plus innovants du secteur.
 
En parallèle, des participants du monde entier ont pu se connecter à la plateforme en ligne de la Paris Real Estate Week pour accéder aux contenus de l’événement et pour réseauter.
 
Propel by MIPIM
 
Propel by MIPIM, qui s’est tenu les 14 et 15 septembre, a été l’occasion d’explorer le rôle crucial de l’innovation en cette période de crise sans précédent. Dans son allocution, Steve Wozniak, cofondateur de Apple, a mis en évidence la thématique de la conférence très orientée sur l’utilisateur et les talents.
 
« J’ai toujours été admiratif des individus animés par l’esprit d’entreprise. De nos jours, rares sont les jeunes innovateurs qui parviennent à tirer leur épingle du jeu, car il faut souvent appartenir à une grande et puissante entreprise pour lancer ses produits sur le marché mondial », a-t-il déclaré.
 
Des chefs d’entreprise ont également apporté un aperçu saisissant des répercussions de la COVID-19. Pour Méka Brunel, Directrice Générale de Gecina, la pandémie a accéléré les grandes tendances que sont « l’urbanisation, la digitalisation et la durabilité ». Et de préciser : « Bien qu’elles nous touchent personnellement, nous devons les faire fonctionner collectivement ».
 
Et pour Brendan Wallace, cofondateur de Fifth Wall, « Ces tendances ont un effet profond sur l’immobilier. Il devient nécessaire de regarder la situation sous le prisme sociologique. Les propriétaires qui adoptent une vision prospective – comme celle de bâtir des marques – seront bien positionnés pour affronter l’avenir. »
 
Par ailleurs, les tendances clés que sont l’urbanisme et les progrès technologiques ont contribué à mettre sous les feux des projecteurs des thématiques aussi variées que la 5G et la 6G, la mobilité, la densité et même la campagne. Le changement climatique a été lui aussi largement débattu, ce qui a donné lieu à des réactions vives et passionnées. Comme Guillaume Poitrinal, cofondateur de Woodeum, l’a fait remarquer, « La crise environnementale fera plus de morts que la COVID-19. Je veux bâtir des immeubles dont l’empreinte carbone sera aussi réduite que possible pendant toute leur durée de vie. »
 
Lors d’une session sur les opportunités de financement de la PropTech, Rudy Aernoudt, Chef économiste à la Commission européenne, a déploré l’absence de licornes européennes dans ce segment : « Aux États-Unis, il y a 34 fois plus de financements disponibles. 44 % des projets financés par l’Union européenne quittent notre région. »
 
Mais Dirk Paelinck, président de l’European PropTech Association, s’est montré optimiste : « Malgré les contraintes de liquidité, les sociétés qui ont déjà investi dans des startups ne les laisseront pas faire faillite, et la COVID-19 accélère le besoin de solutions digitales. »
 
Propel by MIPIM a également accueilli la nouvelle édition de la Startup Competition, qui récompense les startups les plus prometteuses et innovantes pour faire évoluer l’écosystème de l’immobilier. Parmi les lauréats : CubiCasa (catégorie Data), Inviertis (Investissement), spaceOS (Expérience utilisateur) et ThermoTerra (Durabilité).
 
 
MIPIM Urban Forum
 
Le mercredi 16 septembre s’est tenu le MIPIM Urban Forum, consacré aux thématiques de la ville. En ouverture de cette journée marathon de conférences sur des sujets politiques, de gouvernance et d’orientation pour les métropoles de demain, le Président Nicolas Sarkozy a exhorté son auditoire à « aimer les villes ! ». 
 
« La ville idéale n’existe pas, je crois davantage en la force de la différence. Nous devrions aimer nos villes pour toutes leurs particularités. C’est cela qui les rend belles. Il n’y a pas de modèle unique. »
 
Et d’ajouter : « Nous devons mettre un terme à la décadence du monde occidental, redécouvrir l’amour des grands projets, et innover. Créons par exemple le Grand Lyon, ou encore le Grand Marseille pour en faire la capitale de la Méditerranée. De la même manière, il faut amener le TGV jusqu’au Havre, qui est aujourd’hui le port du Grand Paris. »

Lors des sessions suivantes, de grandes figures des secteurs public et privé ont débattu des moyens possibles pour sauvegarder la qualité de vie dans des villes de plus en plus bondées. Des personnalités comme Anne Hidalgo et Virginia Raggi, respectivement maires de Paris et de Rome, ont également évoqué les leçons qu’elles ont tirées de la COVID-19.

Pour Virginia Raggi, « La crise sanitaire a eu un impact direct sur nos villes. Il nous faut nous adapter. Les 3 R sont déterminants : réinvestissement, régénération et recommencement. Tant qu’il y aura la COVID-19, nous devrons réagir vite et efficacement, et surtout rester flexibles. »

Quant à Anne Hidalgo, « Les travailleurs essentiels ne peuvent être exclus des villes, où la spéculation fait rage. Ils ne peuvent être obligés de faire de longs trajets pour se rendre au travail. C’est une leçon fondamentale et elle doit influencer notre manière de gérer la ville. »

La Paris Real Estate Week a également été l’occasion de lancer le Guide du Tourisme et de l’Investissement Immobilier en Italie, préfacé par le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Luigi Di Maio, et édité par Re Mind sous le patronage de l’Enit et de la Fondazione Patrimonio Comune Anci.
 
Des voix politiques françaises au Forum de la Ville

« Rendre les villes plus humaines », c’est le thème de ce Forum de la ville, qui réunissait mercredi les principaux dirigeants de l’immobilier et de nombreux élus. Des prises de paroles qui ont permis d’échanger sur les principaux enjeux de la fabrique de la ville : « ville du quart d’heure », transports, densité, villes moyennes, réchauffement climatique, mixité des usages…
 
Selon Grégory Doucet, Maire de Lyon, les trois grands défis de la ville de demain seront de « repenser la mobilité quotidienne et reconfigurer les espaces publics, accorder une plus grande importance à la qualité de nos lieux de vie et faire de nos logements des cocons, et faire de l’urbanisme un art en commun au service de la nature et du vivant ».
 
Pour Valérie Pécresse, Présidente de la région Ile-de-France : « Le télétravail, nous souhaitons en faire une norme (au moins un ou deux jours par semaine), afin de lisser les heures de pointe dans les transports en commun. On va télé-travailler, télé-éduquer, télé-consulter ».
 
Pour Carole Delga, Présidente du Conseil Régional Occitanie/Pyrénées-Méditerranée : « L’ambition de la région Occitanie est de devenir la première région à bilan énergétique négative d’ici 2025 ».
 
Et François Bonneau, Président de la région Centre-Val de Loire, d’ajouter : « Je pense essentiellement en termes de bassins de vie pour que ces lieux soient des lieux sociaux, d’activité économique, de culture, d’information où l’on travaille, où l’on s’exprime, où l’on échange (…) Il faut que nous fassions du sujet des centres-villes un grand projet qui convoque tous les acteurs pour faire vivre les territoires ».

Le déjeuner des jeunes talents (Young Talent Networking Lunch), organisé en partenariat avec l’Institut Choiseul, a permis aux convives de créer du lien et de mettre en avant quelques success stories. Jaebadiah Gardner, Founder & CEO, GardnerGlobal, a affirmé : « J’aimerais pouvoir être plus optimiste concernant les États-Unis, mais il est difficile d’être afro-américain aujourd’hui. Nous continuons néanmoins d’investir dans nos projets et dans la collectivité. J’ai créé un modèle économique qui, tout en favorisant la justice sociale, s’avère rentable. »
 
The Hospitality Summit et le Gend’Her Breakfast
 
Le Hospitality Summit, organisé en partenariat avec MKG Consulting au Pullman Paris Tour Eiffel, a été l’occasion de conclure la Week sur un sujet brûlant, celui de l’avenir du tourisme. Des investisseurs, des hôteliers et des leaders des secteurs public et privé de l’immobilier se sont ainsi retrouvés pour énoncer des stratégies de reprise sans craindre la dynamique du changement. Tandis qu’au Gend’Her Breakfast, la philosophe Julia de Funès s’est exprimée à propos de la parité hommes/femmes dans le monde de l’immobilier.

« La Paris Real Estate Week s’est révélée être le rendez-vous privilégié de l’industrie de l’immobilier et de la ville pour discuter des stratégies à mener dans le contexte de la COVID-19 et pour imaginer les moyens de préparer un avenir plus radieux pour le secteur. Elle a démontré, une nouvelle fois, que l’innovation reste le cœur battant de l’immobilier, une métaphore toute indiquée, car jamais notre secteur centré sur l’humain n’avait eu à endosser une responsabilité aussi lourde que celle de veiller à ce que la durabilité et le bien-être deviennent ses grandes priorités », a conclu Filippo Rean, Directeur de la division Immobilier chez Reed MIDEM.
 
Les conférences seront disponibles en replay sur la plateforme Paris Real Estate Week jusqu’à mi-octobre : www.parisrealestateweek.com
 
Le MIPIM 2021 aura lieu du 16 au 19 mars à Cannes.
 
Téléchargez les photos de l’événement sur notre site.
 
Suivez-nous sur Twitter! @MIPIMWorld et @PropelbyMIPIM avec les hashtags #MIPIM et #PropelbyMIPIM
 
 
Santé et SécuritéReed MIDEM et Reed Exhibitions mettent en commun leur expérience pour établir un solide programme de mesures garantissant que tous les événements répondent aux exigences de sécurité fixées par les autorités locales compétentes et aux critères de référence établis par Reed Exhibitions sur la base des meilleures pratiques et de l’expérience tirées de leurs 500 + événements.
Nous suivons de près les directives du gouvernement français et de santé publique. Reed MIDEM publiera dans les prochaines semaines des directives pour assurer la sécurité des événements et expositions, que ce soit au Palais des Festivals de Cannes ou dans d’autres lieux. Les mesures de sécurité couvriront un large éventail de protocoles, notamment la distanciation sociale, l’augmentation du nombre d’installations médicales, ainsi que des mesures de nettoyage, d’assainissement et d’hygiène renforcées.
 
A propos de Reed MIDEM – Fondée en 1963, Reed MIDEM organise des marchés professionnels et internationaux qui se sont imposés comme des plateformes incontournables pour les acteurs-clés des secteurs concernés. Ce sont les MIPTV, MIPDOC, MIPCOM, MIPJUNIOR à Cannes, MIP China à Hangzhou et MIP Cancun au Mexique pour la télévision et les contenus audiovisuels et numériques ; MIDEM à Cannes pour les professionnels de la musique ; Esports BAR à Cannes et à Miami pour l’industrie du esports ; MIPIM à Cannes, MIPIM Asia Summit à Hong Kong SAR, Propel by MIPIM–NYC en partenariat avec MetaProp, Propel by MIPIM-Paris et Propel by MIPIM-Hong Kong pour le secteur de l’immobilier et de l’innovation ; MAPIC et LeisurUp à Cannes, MAPIC Russia à Moscou, MAPIC Italy et The Happetite à Milan, et MAPIC India à Bombay pour le secteur de l’implantation commerciale. www.reedmidem.com
 
A propos de Reed Exhibitions – Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions, leader mondial dans l’organisation d’événements, avec plus de 500 événements dans 30 pays. En 2019, Reed Exhibitions a réuni plus de sept millions de professionnels actifs dans le monde entier, générant plusieurs milliards de dollars d’affaires. Aujourd’hui les événements de Reed Exhibitions ont lieu en Amérique, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie Pacifique, en Afrique et sont organisés par 35 bureaux et agents implantés. Reed Exhibitions touche 43 secteurs industriels, au travers d’événements pour les professionnels et le grand public, et fait partie de RELX Group plc, leader mondial dans la diffusion d’informations. www.reedexpo.com